Stockage Géré ou Non géré dans Azure

de | 17 août 2017

L'historique

Dans Azure, et depuis longtemps, et jusqu'à maintenant, par réflexe, on connaissait et on utilisais tous, les fameux comptes de stockage. En mode IaaS, surtout, un compte de stockage est nécessaire pour placer ses disques virtuels notamment les VHD dans ce genre de composant. Bien-sure, pour optimiser les performances, on était amené à choisir dans ce même compte de stockage, ce que Microsoft nomme: Type de Stockage. Que ça soit Blob, File ou Fichier "Partage", c'est à vous de déterminer le type qui s'adapte le mieux avec votre besoin. Dans le cas des machines virtuelles, idéalement, on utilise du stockage de type Blob avec comme catégorie "Page" puisque c'est le mieux adapté pour les opérations de lecture et écriture aléatoire. 

Ça c'est pour la petite histoire.... 

Problématique

Pour mieux exposer le problème relié aux compte de stockage, voila une série de question:

  • Nous disposons d'une série de VMs, de combien  de compte de stockage a-t-on besoin ?
  • Nous disposition de VM en Scale-Set, quelle est la procédure à mettre en oeuvre pour configurer cette batterie de VMs?
  • Nous disposons de VM dans le même groupe de disponibilité, le stockage suit-il les même règles?

Par rapport à ces questions, on retienne les points suivants:

  • On aura à gérer plusieurs compte de stockage, une ou plusieurs VMs seront rattachées à un même compte, donc nécessairement l'effort administrative n'est pas négligeable.
  • En mode Scale-Set, on aura besoin d'un compte de stockage par instance de VM !!!
  • Pour les VMs située dans un même groupe de disponibilité, il est fortement recommandé dire obligatoire de dédier un compte de stockage pour chacune des VMs. En cause, c'est d'éviter d'avoir le même point de défaillance.

 

Solution: Disques Gérés

Dans Azure, Microsoft nous propose à présent, par rapport au stockage, deux façons pour gérer le stockage:

  1. Stockage Non géré: C'est à vous de gérer votre stockage moyennant l'utilisation de compte de stockage.
  2. Stockage Géré: C'est Azure qui s'occupe de vous. Vous n'avez qu'à créer vos disques, et en arrière plan, Azure les gèrent. 

 

Du coup, la deuxième option nous simplifie la gestions de stockage des VMs. En effet, en Scale-Set ou ASR, ces services sont compatible disques gérés. Par ailleurs, dans le portail ARM, on note bien la présence de cette option au niveau de la création des VMs. Toutefois, il est possible de convertir les disques non géré en disque géré dans Azure, ça sera le sujet d'un autre Article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *